Popayan Colombie et Silvia

POPAYAN et silvia, sud colombie

Ancienne ville majeure de Colombie, Popayan, surnommée « La ville blanche » pour son architecture coloniale blanche est doublement primée UNESCO. Etonnant alors que peu d’Européens l’incluent sur leur itinéraire! 

Visiter Popayan et le marché de Silvia vaut-il le coup? Pour qui et comment organiser son itinéraire? Je vous invite à découvrir Popayan en Colombie, loin des clichés de Jacques Vabre 🙂

Rue coloniale de Popayan avec la Chapelle de l’Ermite en fond, ville blanche, Colombie
Rue coloniale de Popayan avec la Chapelle de l’Ermite en fond

Visiter Popayan, la ville blanche

Nichée à 1730 mètres d’altitude au sein du verdoyant département du Cauca dans le sud-ouest de la Colombie. Entre Bogotá et l’Equateur, Popayan répond au doux surnom de « la ville blanche ». Vous serez envoûtés par ses rues coloniales comme dans un roman de Gabriel Garcia Marquez.

Popayan a été fondée en 1537 par Sebastian de Belalcazar et atteint son apogée au début du XVIIIe siècle. La ville était caractérisée par son importance majeure sur les plans religieux, politique et culturel. Encore aujourd’hui, Popayan est la Capitale religieuse de la Colombie. D’ailleurs sa semaine sainte est reconnue Patrimoine Mondial par l’UNESCO, secondes processions au monde après celles de Séville. Sur le plan politique, la ville a formé 17 Présidents Colombiens. De plus, Popayan a été la 1ere ville d’Amérique Latine déclarée ville gastronomique par l’UNESCO, de nombreuses raisons de s’intéresser de plus près à la ville blanche.

information Popayan Colombie et Silvia

Touristiquement parlant, tous les points d’intérêts de Popayan se situent au sein du centre historique. Vous pourrez déambuler dans ce carré de pavé de maisons de 7 rues par 6. Dans ce dédale de rues coloniales peints à la chaux, les lieux historiques à ne pas manquer sont: le Pont de l’Humilladero, le Parc Caldas et la Tour de l’Horloge, la Casa de la Cultura, l’Université du Cauca et son superbe Cloitre del Carmen. Ensuite, vous pourrez continuer avec l’immanquable Museo de Imagenes de la Semana Santa où des fonctionnaires effectuent une labeur minutieuse pour la Semaine Sainte suivante. Pour terminer, je vous inviter à monter au Morro del Tulcan pour une belle vue sur le centre historique de Popayan.

Popayan, capitale religieuse de la Colombie

Durant la colonisation, Popayan était une capitale religieuse et l’héritage architecturale est important. Ne manquez pas la Basilique Señora Asuncion sur le Parc Caldas, de style néo-gothique avec son dôme de 40 mètres de haut et une superbe décoration. Egalement l’église San Francisco est son style baroque mérite la visite et ses nefs intérieurs ou encore la Chapelle de l’Ermitage Jésus Nazareno, la plus vieille église de la ville.

Lors d’un séjour à Popayan en Colombie, la cerise sur le gâteau est bien entendu la gastronomie. Alors profitez pour déguster tamals, empanadas de Pipian, la carantanta ou encore le fameux « cuy » héritage culinaire des Incas qui étaient présents jusqu’à cette région de Colombie.

De mon point de vu personnel, Popayan est une très belle ville coloniale avec son côté religieux omniprésent. La ville est une fabuleuse étape lors d’un itinéraire dans le sud de la Colombie. Logistiquement, culturellement et historiquement parfait. Cependant, sauf pour la semaine sainte ou si vous êtes un fervent religieux, la ville ne méritera pas un détour dans le sud uniquement en elle-même. 

Il est recommandé de prévoir l’itinéraire qui va avec et y consacrer 1 journée, voir 1 demi-journée sur place. Pour cette visite du centre historique, je recommande vraiment un guide local qui vous ouvrira de nombreuses portes et vous ne manquerez rien des patios, cloîtres et maisons coloniales d’importance.

Place Caldas, Centre historique de Popayan, la ville blanche, capitale religieuse Colombie
Cathédrale Basilique Notre-Dame de l’Assomption, Parque Caldas, Popayan

Découvrir les alentours de Popayan et le marché de Silvia

Le marché de Silvia se situe à 1h30 au nord de Popayan et à 2800 mètres d’altitude. Silvia est un village tout ce qu’il y a de plus banal de prime abord, mais si vous le visitez un mardi matin, vous serez témoin d’une effervescence pittoresque dès l’aube. A partir de 4h du matin, l’afflux de chivas colorées (bus locaux 4×4), les toits chargés de fruits et légumes, et des passagers aux visages andins marqués. Ici les locaux ont les cheveux d’un noir intense et des ruanas d’un bleu indigo vif, bienvenue en terre Guambianos!

que faire à Popayan Colombie et silvia et son marché

Les Guambianos, ethnie Colombienne des Andes centrales, résident principalement dans les montagnes autour de Popayan et Silvia. Ils vivent de l’agriculture de montagnes (café, maïs, pommes de terres…) et de leur artisanat. Toujours très souriants, ils sont également réservés face à l’occidental et il est primordial de toujours demander la permission avant de prendre une photo. Le marché de Silvia en soit est un marché de fruits et légumes classique en Colombie, l’intérêt réside dans cette rencontre avec un peuple hors du temps et encore traditionnel.

équipement pour voyage Colombie

Depuis Popayan, le volcan Puracé, visible depuis la ville par temps clair, au sein du Parc National éponyme. Les amateurs de randonnée et trekking auront l’occasion d’effectuer son ascension en 1 ou 2 jours avec l’observation régulière du condor, oiseau national de Colombie. Je recommande plutôt en 2 jours afin de favoriser l’acclimatation et de profiter pleinement des temps de marche jusqu’au sommet, à 4646 mètres d’altitude. Enfin, sur les flancs du Parc National Puracé existe également plusieurs sources thermales, comme celles de Coconuco à 30km de Popayan. 

Au sud de Popayan se situe la département de Nariño avec Pasto sur la route pour l’Equateur. Cette région est un lieu de passage des voyageurs au long cours connectant la Colombie et l’Equateur. Le Sanctuaire de las Lajas mérite d’ailleurs un véritable arrêt pour ce superbe lieu de pèlerinage. Les voyageurs adeptes de volcans et de trekking découvriront également une région très loin des sentiers battus, avec peu de touristes et plusieurs ascensions de volcans pas si difficile comme le volcan Cumbal ou le Galeras.

marché de Silvia les mardis, indigène guambianos et misak, Popayan Colombie
Marché de Silvia, indigène Guambianos

Informations pratiques à Popayan et Silvia

Popayan Colombie et Silvia, climat et se loger

Le climat à Popayan est tempéré, avec une altitude de 1730m. La température moyenne se situe autour de 18°C tout au long de l’année. Le climat est plutôt stable avec un ciel couvert et de légères averses régulières, sauf en juillet-août où il fait plus sec.

Pour se loger à Popayan, je vous recommande de cibler le centre historique afin que tous les lieux touristiques soient à proximités. Au sein du centre historique, les hébergements coloniaux permettent de vivre pleinement cette expérience avec par exemple Los Portales en option économique et une eau chaude aléatoire. Egalement, La Plazuela proche du Parc Caldas offre un excellent rapport qualité-prix ou le Dann Monasterio en hébergement de luxe au sein d’un ancien cloître.

se rendre à Popayan Colombie et Silvia

Se rendre à Popayan: il existe 2 vols quotidiens avec Avianca depuis Bogota, sinon privilégiez les transports locaux avec le bus. Depuis San Agustin et Cali, vous trouverez des bus très fréquents pour Popayan. Comptez respectivement 5h et 3h pour se rendre à la ville blanche.

Visiter le marché de Silvia depuis Popayan les mardis, rendez-vous au terminal de bus de Popayan pour 1h30 de trajet. Les sorties sont régulières et à acheter sur place directement.

Mes coup de cœur à Popayan Colombie et Silvia, où est-ce que j’amène mes amis?

Pour une découverte de Popayan et sa région en 2-4 jours avec mes amis ou ma famille je ne manquerais pas :

  1. Arrivée à Popayan en milieu de journée, après-midi visite du centre historique avec un guide! Le guide permettra d’accéder à de nombreux patios et lieux que nous ne verrions pas sans.
  2. Diner à La Cosecha Parrillada qui propose d’excellentes viandes et des plats locaux.
  3. Nuit dans le centre historique.
  4. Lendemain matin direction Silvia pour le marché du mardi matin. Je m’assure toujours de tomber sur les bonnes dates en ajustant les jours précédents mon itinéraire en conséquence!
  5. Retour sur Popayan en milieu d’après-midi OU route pour Cali en fonction de mon itinéraire et avec qui je suis.
  6. Si je suis avec des amis sportifs, j’aurais prévu l’ascension du Volcan Puracé en 2 jours / 1 nuit avec les sources thermales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *