Carthagène des indes, que voir et que faire à Cartagena?

Carthagène des indes

Carthagène des Indes fait partie de ces villes mythiques qui font rêver, inspirent et d’un romantisme unique. Carthagène, ou la « Perle des Caraïbes » de son doux surnom, est une ville qui se laisse découvrir en flânant dans ces rues coloniales colorées, aux bougainvilliers exubérants et à la riche histoire.

Cartagena est la ville la plus touristique du pays, véritable musée à ciel ouvert, pourquoi Carthagène est l’incontournable d’un voyage en Colombie?

tour de l'horloge, Carthagène des indes, entrée centre historique, ville coloniale, UNESCO, Colombie
Tour de l’horloge, entrée du Centre Historique et statue de Don Pedro de Heredia

Histoire de Carthagène des Indes, la Perle des Caraïbes

La ville de Carthagène des Indes, renommée par les Espagnols lors de leur colonisation en 1533 par Don Pedro de Heredia afin de la différencier de Carthagène en Murcie, était alors habitée par les Amérindiens Calamari, ethnie guerrière qui vivait sur la côte jusqu’alors.

La ville devint rapidement un port stratégique de la couronne Espagnole, point d’accès vers l’intérieur du sous-continent Américain. Cartagena stocka d’importantes réserves d’or et d’autres richesses, elle fut la cible de nombreuses attaques des pirate et flibustiers. Francis Drake, le plus célèbre d’entre eux, réussit à ramener un important butin en Angleterre en 1586.

Chef d’oeuvre d’ingénierie Espagnol

Pour mieux se protéger, les Espagnols ont construit des remparts autour de la ville ainsi qu’une forteresse, le Castillo San Felipe. Ces remparts ont découragé la grande majorité des attaques. Le commandant Britannique Edward Vernon, avec ses 25.000 hommes, tenta en 1741 une offensive mais ses hommes furent très diminués à cause des moustiques et épidémies, leurs tentatives en furent vaines.

La réputation de l’imprenable Carthagène des Indes n’était plus à faire et la ville devint le bastion Espagnol le plus important sur le continent Américain.

Aujourd’hui Carthagène des Indes, Cartagena pour les locaux et les intimes, la « Perle des Caraïbes » pour les romantiques, possède l’un des plus beaux patrimoines colonial au monde.

carte touristique de Carthagène, mapa Caragena, centre historique, ville coloniale classée UNESCO, caraïbes Colombie
Carte touristique du centre historique de Carthagène des Indes, Colombie

Centre historique de Carthagène des Indes

S’il y a bien une chose dont on ne se lasse pas à Carthagène, c’est de flâner dans son centre historique, à toute heure. Même après une douzaine de visites de la ville, j’en éprouve toujours la même joie et le même plaisir ! Et ce, malgré la croissance touristique, le nombre d’hôtels croissants et de vendeurs ambulants toujours plus insistants. Se balader dans la vieille ville et comme parcourir le passé glorieux de cette cité dans une véritable ambiance caribéenne.

Carthagène des Indes est l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique Latine, sans nul doute. Il est vrai cependant qu’en tant que clou du spectacle d’un itinéraire en Colombie, et après avoir passé 2 à 4 semaines à découvrir nombre d’étapes peu fréquentées, la foule et le sur-tourisme sur certaines périodes à Carthagène, le contraste est parfois important.

Visiter le centre historique de Carthagène

Le centre historique de Cartagena, classé UNESCO, est divisé en 3 quartiers, Santo Domingo, San Diego et Getsemani. Le centre historique se distingue pour être entourés de remparts et à l’architecture coloniale. Ces 3 quartiers représentaient, du temps de la colonisation, les districts des bourgeois, de la classe moyenne, et celui des esclaves à Getsemani.

Ce dernier d’ailleurs est resté dans son jus. Des locaux continuent à vivre dans ce quartier à l’ambiance afro-bohème, plus vivant que les quartiers de Santo Domingo et San Diego. Ces derniers ont été très bien rénovés, d’une netteté impeccable qui fait penser à une ville-musée.

visiter le centre histortique Carthagène Colombie

Lors de votre visite du centre historique, l’important est de flâner, se laisser guider par le rythme des rues, de ses envies de photos… Il y a quand même quelques incontournables dans le quartier à ne pas manquer comme la Plaza de Santo Domingo avec la plus vieille église de la ville ainsi que la statue de la « Gorda » de Fernando Botero. Vous ne pourrez pas manquer la Plaza Bolivar au pied de la Cathédrale Santa Catalina, la plus photogénique de la ville ! Cette place est un véritable centre touristique avec le Palais de l’Inquisition et le musée de l’or. Cet endroit est d’ailleurs le lieu préféré des danseurs de Mapale, danse afro-caribéenne, pour des spectacles en plein air en fin d’après-midi, touristique mais incontournable lors de votre passage à Carthagène des Indes. La Puerta del Reloj (la porte de l’Horloge), véritable emblème de l’entrée du centre historique reliant Getsemani à Santo Domingo.

La meilleure vue sur les remparts de Cartagena

La vieille ville est entourée de remparts. Effectuez une promenade sur ceux-ci est un incontournable pour prendre un peu de hauteur. Vous pourrez ainsi admirer l’architecture de la ville coloniale d’un côté et la mer des Caraïbes à perte de vue de l’autre. L’un des immanquable est de boire un cocktail au coucher du soleil au Cafe del Mar, sur les remparts et avec la meilleure vue de la ville. Attention, les places sont prisées et je vous recommande d’arriver vers 16h45 pour obtenir une table décente. Certes c’est touristique et un brin onéreux pour la Colombie (environ 8€ le cocktail), mais cela n’enlève en rien au plaisir !

Centre historique de Carthagène, église San Pedro Claver parmi les incontournables des caraibes
Eglise San Pedro Claver dans le centre historique de Carthagène

Le quartier de Getsemani

Getsemani, autrefois le quartier des esclaves, est aujourd’hui le quartier préféré des backpackers. Son ambiance bohème, une vie plus animée, notamment en soirée, et des prix plus accessibles qu’à Santo Domingo et San Diego.

Encore aujourd’hui, des familles afro-colombiennes continuent de résider. Souvent sur leur pas de porte assis sur un rocking chair, vous aurez la possibilité d’échanger avec les locaux si vous parlez la langue de Cervantes. Mais la gentrification du quartier pousse au profit du développement hôteliers et de restaurants, il est fort probable que son côté populaire ne durera plus très longtemps…

Getsemani est également un haut lieu du street art, à l’instar de la Comuna 13 à Medellin. Le quartier a vécu une véritable transformation artistique grâce aux artistes Colombiens et internationaux venus retracés l’histoire sociale et culturelle de la ville. Je vous recommande de vous balader autour de la calle 9 depuis la Plaza Trinidad et, si possible, avec un guide.

Centre historique de Getsemani, street art à Cartagena
Quartier de Getsemani et ses façades dans leur jus

Visiter le Château San Felipe

Saviez-vous que le château de San Felipe n’est pas un château mais une forteresse? En effet, la forteresse San Felipe fut érigée par les ingénieurs Espagnols au XVIe siècle pour se protéger des pirates et corsaires. Bien leur en a pris car la ville ne fut plus jamais pillée et, les trésors de la couronne Espagnole, préservés.

La forteresse San Felipe se situe à deux pas du centre historique. Vous pourrez vous y rendre à pied ou en taxi selon votre point de départ. Je recommande très vivement une visite tôt le matin ou en fin de journée. Lors de votre visite, vous serez exposés au soleil, et il peut-être plutôt fort dans les Caraïbes.

Pour cet incontournable de Carthagène des Indes, je recommande un guide afin de comprendre toute l’étendue du génie militaire Espagnol avec nombre d’histoires passionnantes sur sa conception !

Le Castillo San Felipe est un véritable labyrinthe avec ses dédales de passerelles, couloirs et tunnels. Véritable emblème de la ville sur sa colline, la forteresse est d’ailleurs visible depuis le centre historique. De plus, les vues depuis les remparts de la forteresse offrent une vue plongeante sur le centre historique.

chateau de san felipe, forteresse, colonisation espagnole à cartagena, Colombie
Château San Felipe, forteresse de Carthagène

Monter au couvent de la Popa

La colline, avec le promontoire du couvent de la Popa, est le point culminant de Carthagène. Dominant la ville de toute sa hauteur, elle offre naturellement l’une des meilleurs vue de la ville.

Le couvent de la Popa est accessible en 10 minutes de taxi depuis le centre historique. Je déconseille de le tenter à pied tant la montée est longue et la chaleur accablante.

Les Espagnols ont décidé de construire un couvent sur cette colline vénérée des autochtones dans un but d’évangélisation et est aujourd’hui un joli cloître.

L’intérêt premier d’une visite réside dans sa vue sur toute la ville. Cela permet de prendre l’ampleur de la taille de la ville et qu’une grande partie de Carthagène est en fait très populaire. Très loin des clichés de centre historique et de la moderne Bocagrande.

centre historique de Carthagene, Cartagena, perle des Caraïbes, colonial, Colombie
Centre historique de Carthagène, quartier San Diego

Carthagène hors des sentiers battus et authentique

Cartagena est donc la ville la plus visitée de Colombie. Pas étonnant au vu sa beauté, de son climat caribéen et de sa proximité des plages. Est-il toujours possible de découvrir la « vraie » Carthagène, ou tout du moins, des morceaux de vie locale authentique?

Longtemps boudé des touristes pour des raisons de sécurité, le marché de Bazurto commence à s’ouvrir. Il est aujourd’hui possible de visiter ce marché populaire et authentique. Cette visite n’est pas forcément pour tous avec sa très forte agitation populaire. Aujourd’hui, il est préférable de visiter le marché de Bazurto avec un guide bien qu’il soit possible de s’y rendre par soi-même.

Visite hors des sentiers battus Carthagène des indes, marché Bazurto

En bordure de Carthagène, la Boquilla est un quartier afro-caribéen populaire qui a longtemps vécu de la pêche. Aujourd’hui l’apport économique avec le tourisme n’est plus à négliger. Ici il est possible d’effectuer un tour en pirogue dans les mangrovesobservation d’oiseaux. Cette excursion permet d’observer de nombreux cormorans, aigrettes, martins-pêcheurs et de profiter de la plage au sable brun peu fréquentée.

San Basilio de Palenque est une petite enclave africaine à 1h au sud de Carthagène. Ce village a une très forte identité culturelle, musicale et sa propre langue. La culture « Palenque » est d’ailleurs inscrite au Patrimoine Mondial immatériel de l’UNESCO depuis 2015.

palenqueras carthagene, centre historique, population locale colombie
Palenqueras en tenues traditionnelles à Carthagène – Crédits : Louis Vest

Les plages de Carthagène des Indes

Cartagena a beau être en bord des Caraïbes, les plages au sein de la ville sont loin des clichés des cartes postales à l’eau turquoise ! En fonction du temps sur place et de vos envies, les options plages sont variées.

Se baigner aux Iles du Rosaire ou à Baru

Les belles plages caribéennes sont situées sur l’archipel des Iles du Rosaire et sur la péninsule de Baru. Ces endroits, à 1h de bâteau de Carthagène, offrent des plages de sable blanc, une eau turquoise, un véritable paysage idyllique ! La réalité du quotidien est que des dizaines et des dizaines de bateaux partent des embarcadère de Carthagène vers 9h30 pour une excursion balnéaire à la journée. La majorité de ces plages sont donc sur-fréquentées.

Si le plan de partir pour un créneau de 4-5h sur une très belle plage, que de partager un bout de plage avec plusieurs dizaines de personnes ne vous dérange pas, allez-y les plages sont quand même très belles. Ces plages sont généralement gérées par des hôtels qui ouvrent leur plage aux excursionnistes. Vous pourrez également séjourner sur place, les soirées sont bien plus paisibles.

Météo à Carthagène, plage cartagena

Mes plages préférées entre Baru et les Iles du Rosaires sont : Isla Grande de Majagua, Isla del Encanto, Cocoliso et j’aime également Isla del Pirata pour du snorkelling, la plage est inexistante sur cette dernière.

En revanche je vous invite à FUIR Playa Blanca. Cette plage est sur fréquentée car la plus économique. Des vendeurs ambulants très insistants et vraiment peu d’espace pour en profiter.

Quelles plages à Carthagène des indes?

Les plages de Carthagène sont très prisées des Colombiens, elles ont l’avantage d’être directement en ville et gratuites. Le sable est brun, l’eau n’est pas turquoise, loin des clichés caribéen. Si vous souhaitez une pause fraîcheur dans une ambiance purement Colombienne, pourquoi pas! Ces plages sont accessibles du côté de Bocagrande, au pied de la ville moderne et également à La Boquilla, bien plus tranquille pour cette dernière.

Pour un compromis entre proximité et les Iles du Rosaire, Tierra Bomba est accessible depuis Bocagrande en 10 minutes de bateau. Cette île est peu fréquentée des touristes, elle offre pourtant quelques plages agréables.

Les plages paradisiaques des Iles du Rosaire à 1h de Carthagène des indes, idéal pour la farniente
Au coeur des iles du Rosaire

Que ramener de Carthagène?

Comme toute ville touristique, ce n’est pas les magasins de souvenirs et vendeurs ambulants qui manquent à Carthagène! Souvent préservée en dernière étape d’un voyage en Colombie, la Perle des Caraïbes permettra de remplir vos valises de souvenirs, pour vous et pour vos proches.

Si les souvenirs sont partout à Carthagène, certains endroits comme Las Bovedas à San Diego et la Calle de Gobernacion concentrent de nombreux vendeurs. Pour des achats de confiseries, le Portail de los Dulces, face à la Porte de l’Horloge, est consacré aux confiseries traditionnelles Colombiennes.

Les potentiels souvenirs « hecho en Colombia » (fabriquée en Colombie) sont nombreux. Poterie de Raquira, mochilas Wayuu (sacs en bandoulières) tissées mains sont très colorées. Egalement les mochilas Koguis aux couleurs plus sobres mais aux tissages plus fins, ou encore les Chinchorros de la Guajira (hamacs colorés et géants). La Colombie est également la terre des émeraudes, il est possible d’en acheter dans toutes les bijouteries. Je vous recommande le musée de l’Emeraude avec sa boutique sur la Plaza Bolivar. Gardez bien vos factures pour l’aéroport, il est possible de récupérer la TVA (l’IVA) avant la sortie du territoire.

mochila wayuu, artisanat carthagene, souvenirs colombie
Mochilas Wayuus en ventes à Carthagène des Indes

Où sortir à Cartagena? Mes endroits préférés pour danser !

La Colombie est le pays des 1000 rythmes et le musique est partout. Si la salsa est le style le plus connu à l’international, en Colombie on écoute autant de VallenatoCumbiaCarrangaMapale… Les Caraïbes sont d’ailleurs une région idéale pour découvrir de nombreux nouveaux rythmes d’origines Africaines. La musique est omniprésente à Cartagena. Selon vos attentes, profitez d’un verre en terrasse, observez des locaux danser la salsa ou partez danser la Champeta jusqu’au bout de la nuit!

Un des incontournables lors d’une visite de Carthagène des Indes est de boire un verre en terrasse sur la place de l’Horloge devant le bar Donde Fidel en écoutant de la salsa. Approchez du bar pour observer des locaux danser diablement bien la salsa Colombienne! Certes la terrasse est touristique, prendre un verre à l’air libre, qui plus est économique, en écoutant de la salsa est l’un des meilleurs moyens de commencer une soirée.

Le Café del Mar sur les remparts, comme vu précédemment, offre l’un des meilleurs coucher de soleil sur les Caraïbes, cocktail à la main. Rendez-vous sur place vers 16h30-45 afin de sécuriser une bonne table pour ce moment incontournable! Cocktails autour de 8€, bières 5€, un peu onéreux au vu du spot.

Danser à Cartagena 

Plus tard, poursuivez au Café Havana, à l’entrée de Getsemani. Ce bar est la mecque de la salsa à Carthagène. Ici uniquement de la salsa jusqu’au bout de la nuit dans un bar étroit et prisé. C’est un rassemblement de danseur, je vous recommande l’endroit uniquement si vous souhaitez danser (et transpirer). Entrée du bar de 25.000 pesos (8€) en 2018.

Pour une soirée en bar-discothèque, aux multiples rythmes latins (« crossover »), j’ai beaucoup aimé le Mister Babilla à Getsemani. L’endroit a plusieurs salles, en fonctions des soirs de la semaine, la taille s’adapte à l’affluence et l’ambiance y est top. Si vous avez aimé le Cuchitril à Medellin, vous aimerez forcément Mister Babilla! 

Si vous aimez les rythmes Africains et désirez découvrir la Champeta, cette danse sexy caribéenne, dirigez-vous vers le Bazurto Social Club. Situé devant le Parque Centenario, il est apprécié des locaux. Un bon spot pour passer un moment ou une soirée!

Informations pratiques pour visiter Carthagène des Indes

Le climat de Carthagène des Indes est tropical semi-aride avec une température moyenne de 27°C et un taux d’humidité de 90%. Les pluies sont quasiment inexistantes de décembre à mars. Quelques averses tropicales de mai à septembre et des pluies plus régulières d’octobre à mi-novembre. La ville se visite toute l’année, les averses sont sporadiques, il est très rare que les pluies durent.

Quand visiter Carthagène ? Toute l’année ! Durant notre hiver et la saison sèche à Carthagène, l’afflux touristique est plus important. D’autant plus que les locaux sont en vacances de mi décembre à mi janvier. Durant l’hiver, les paquebots de croisière Américains sont également réguliers, versant son lot de visiteurs en milieu de journée. Le printemps offrira le meilleur compris climat/affluence. La ville se visite toute l’année avec ses avantages et inconvénients (pluies ou affluence, il faut choisir).

Où dormir à Carthagène des indes?

Pour se loger à Cartagena, 3 quartiers se distinguent :

  1. Quartiers de Santo Domingo et San DiegoCentre HistoriqueZone la plus chic et touristique de la ville. De nombreuses anciennes demeures coloniales sont aujourd’hui des hôtels boutiques de caractères. Les restaurants sont nombreux et vous séjournerez au cœur des points d’intérêts de la ville. Evidemment, c’est la zone la plus onéreuse de la ville. Compter à partir de 60€ la chambre double pour un hébergement colonial correct, 100€ pour du confort et 160€ (jusqu’à beaucoup plus) pour du luxe. Le Don Pedro de Heredia offre un rapport qualité/prix intéressant et une situation parfaite proche de la Place de l’Horloge. La Passion est un très bel hôtel boutique, dans une demeure traditionnelle, et l’une des meilleur piscine de la ville!
  2. Quartier de Getsemani: De l’autre côté du Parque Centenario, ambiance plus branchée, bohème et animée. Elle offre un excellent compromis tarifaire et est la zone préférée des backpackers. Les options hostels sont nombreuses, ne les connaissant pas suffisamment je n’en citerais pas. En option confort, j’ai une grande préférence pour le Casa Pizarro, une belle demeure, jolie décoration et coup de cœur pour son petit-déjeuner en terrasse! Compter environ 80€ la chambre.
  3. Quartier moderne de Bocagrande: Quartier très moderne avec de nombreux grattes-ciel, sorte de mini-Dubai. C’est l’endroit préféré des Colombiens à la recherche de confort, modernité, shopping et plages. Si vous recherchez chambres spacieuses, confort d’un hébergement international, proximité plages et centre historique proche (5 minutes de taxi / 15 à pied), cela peut être une bonne idée.

Est-ce Carthagène dangereux? La ville la plus touristique de Colombie est également la plus surveillée, c’est une ville sûre pour les voyageurs. Comme dans toute ville, les règles de bons sens sont à maintenir en gardant une copie de son passeport sur soi, l’argent nécessaire pour la journée. De plus, on affichera son bel appareil photo réflexe autour du cou uniquement dans les zones touristiques en journée. Carthagène est une ville touristique et a vu la relation vendeur-touriste évoluée. Le marchandage est de coutume de façon plus importante que dans le reste du pays. Demandez toujours le prix avant d’acheter quoi que ce soit et négociez.

Où manger à Cartagena? 

Le centre historique est plus onéreux comparé au reste du pays. Si manger bon marché peut être difficile, mes nombreuses visites m’ont permis de dénicher quelques pépites, pour les papilles et pour le porte-monnaie:

  • Manger bon marché à Carthagène des Indes: Ma cantine préférée pour les midis est le restaurant 1595. Difficile à trouver, il passe inaperçu avec sa pancarte qui donne sur un patio interne. Ici le poisson est excellent et les plats autour de 10.000 pesos soit 3€. Imbattable! Egalement le restaurant Espiritu Santo est la cantine des Carthagénois dans le centre historique. Affluence importante et brouhahaha les midis, les plats sont copieux et les prix honnêtes. Proche de la Plaza de Madrid, le restaurant Totopo offre un bon rapport qualité/prix et des plats copieux.
  • Se faire plaisir à Cartagena: La Mulata est un de mes restaurant préféré dans le centre historique. Excellent rapport qualité/prix, le lieu est agréable et on mange d’excellents fruits de mer pour une dizaine d’Euros. Mistura est une excellente option en soirée, ambiance conviviale et cuisine d’une bonne qualité, un brin bruyant. Dans Getsemani, Oh La La avec son chef Français installé depuis plus de 20 ans à Carthagène offre une cuisine fusion. Ingrédients locaux et cuisine raffinée pour une quinzaine d’Euros, j’y retourne à chaque passage!
  • Le meilleur restaurant de Carthagène est probablement le Club de Pesca, situé en extérieur face à la marina. Ce restaurant chic propose les meilleurs fruits de mer de la ville dans une décoration épurée. Un endroit de choix qui n’a jamais déçu mes amis ou clients exigeants. Compter environ 35€ sans le vin, bon marché au vu de la qualité.
  • Boire un jus de fruit exotique: A chaque visite, je m’arrête toujours à La Esquina del Pandebono. Viennoiseries et jus de fruits exotiques locaux exquis pour d’excellents prix, mon petit-déjeuner s’il n’est pas inclus dans mon hébergement.

Comment aller à Carthagène?

Se rendre à Carthagène des Indes: La ville possède évidemment son aéroport international et nombreux vols depuis les Etats-Unis et Panama le connectent. Depuis la France et pour rejoindre Cartagena, le plus rapide est la connexion Air France Paris – Panama – Cartagena. Il existe également d’autres vols comme celui de KLM entre Carthagène et Amsterdam par exemple. Toutes les grandes villes de Colombie relient Carthagène en avion avec AviancaLatam ou Viva Colombia (low-cost).

Pour faire le trajet Santa Marta – Carthagène par la route, le trajet dure 4h. Des navettes effectuent des liaisons d’hôtels à hôtels dans les centres historiques. Depuis Medellin ou Bogota, le plus rapide est évidemment l’avion. Il est également possible de relier Cartagena en bus, trajets de 18 à 24h, pour des tarifs pas forcément plus économiques.

Mes coup de cœur à Carthagène et alentours, où est-ce que j’amène mes amis et famille?

Pour une découverte de Cartagena et ses environs de 2 à 4 jours avec mes amis ou ma famille je ne manquerais pas :

  1. Arrivée à Carthagène, balade dans le centre historique selon horaire d’arrivée et diner à La Mulata.
  2. Nuits à la Casa Pizarro dans Getsemani
  3. Tôt le matin,visite du Castillo San Felipe avec un guide, puis découverte le reste de la journée du Centre Historique de Cartagena avec ses places et églises. Déjeuner au 1595, en fin de journée, on ira voir les danseurs de Mapale sur la place Bolivar, boire un verre en terrasse Donde Fidel et diner à Oh La La.
  4. 3e jour, direction La Boquilla tôt le matin, tour en pirogue dans les mangroves et apprentissage de la pêche au filet suivi d’un déjeuner communautaire. Moment libre sur la plage de La Boquilla avant le retour sur Carthagène pour nos achats souvenirs. Diner au Club de Pesca ou Mistura en fonction du budget 😉
  5. Prochaine étape ou retour en France , le cœur lourd!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *